Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Poésie, photos, musiques et partage

Hommage, pensée pour maman

 

 

Bonjour.

   De retour à Lyon, après le voyage de maman dans son nouveau monde.

  Dans le train qui me menait vers elle, la main était guidée pour ces quelques lignes que je vous partage.

 

 

 

Elle est là !
Elle ne fait pas de bruit
S’incruste doucement
Sans frapper à la porte
Nous ne savons pas
L’heure, le jour, quand, comment
Mais elle est là
Nous savons qu’elle viendra
Une amie ! hum…
Peut-être…. Sans doute la dernière
Dans ce bas monde
Elle est venue cette nuit du 11 février
Doucement, ne réveillant personne
Au contraire, elle emporte avec elle
Maman dans ses quatre-vingts quatorzièmes années
Qu’elle ne fêtera pas en mai
Partir un jour, oui, c’est la vie
Nous sommes programmés pour cela
Heureusement nous n’en avons pas toujours conscience !
Du moins à certaines étapes de la vie
La dernière nous emporte dans un autre monde
Bienheureux, bien heureux
L’âme qui voyage dans l’univers parallèle
Celui que nous ne connaissons pas
Parfois nous flirtons avec lui
Le percevons
De ce monde nous ne revenons pas
Mais notre présence est toujours là
Cela peut être brutal ou un soulagement
Tout dépend comment cette amie
Nous invite dans son royaume
Dans le vivant nous ne l’aimons pas
Bien que parfois, nous la souhaitions
Tout en douceur
Dans cette nuit de février
Sans un mot, maman est partie
Avec cette amie de la dernière heure.
B.Cauvin©11/02/2022
 
Tu es partie sans bruit dans la douceur de la nuit
Des années de souffrance sont abolies
Pourtant tu te battais, tu étais une battante, comme le dit Camille
Ta petite fille.
Ta vie n’a pas été un long fleuve tranquille
Elle a été marquée de joie, de dureté
Sans doute le temps a-t-il écrit ta santé
Avec ces travaux pénibles dans cette région de l’est du pays
Factrice par toutes les affres de la météo,
À te retrouver en syncope par un jour d’hiver en 1954
Ou à faire la bucheronne après tes tournées postales.
Tu t’es battue pour ta condition sociale de femme,
Pour moi aussi, je t’en suis reconnaissant, sans doute pas assez.
J’aimais, nous aimions ta jovialité, ton amour de la vie
Nous aimions ta voix quand tu chantais.
Nous aimions ton activité de chef de chœur
Nous aimions ton répertoire,
Tes créations, non protégées
Il y aurait beaucoup d’anecdotes à narrer,
Mais elles restent des souvenirs…
Peut-être qu’un jour elles se glisseront dans un texte.
Nous gardons, ton courage, ton amour, ta rigueur…
Tout cela va nous manquer.
B.Cauvin©11/02/2022

    Le maire de Neuilly S/Marne remet un bouquet à maman.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Un tres beau poème pour ta maman qui est partie pour l'autre monde .<br /> De tout coeur avec toi .
Répondre
R
je comprend que ta maman a quitter ce monde de larmes seulement maintenant ayant été pas mal absente. Sincères condoléances Covix que ta maman repose en paix.
Répondre
M
C'est un bel hommage pour ta maman, qui repose en paix. Elle l'a bien mérité. Elle sera toujours là, dans ton cœur. Bonne journée. Bisous
Répondre
M
une tres belle et bonne personne qui a fait ce que tu es, ton hommage est des plus beaux. Nos mères sont nos modéles, elles nous guident et nous aident même dans l'au delà. elle restera comme une petite douleur dans ton coeur. son absence muette. elle sera toujours là. courage.je t'embrasse Moune
Répondre
T
Superbe hommage à ta maman!<br /> Douce journée
Répondre
M
Ton poème hommage à ta maman, une belle personne, m'a beaucoup émue. De tout cœur avec toi. Bisous
Répondre
C
C'est touchant ce que tu as écrit Bernard... Tu décris bien ce que c'est... Et tu fais un bel hommage à ta Maman! Bises et gros câlins!
Répondre