Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Covix et son univers

Poésie, photos, musiques et partage

Assis au pied d'un arbre...

 

 

 

 

... Pour ne rien dire!

 

 

Ce matin, le soleil se lèvera sans moi !

Sur le sentier sans lumières

La Dame blanche me croisa et fit un sourire

Elle continua son errance…

Il reste encore de l’essence !

Et se défile le panorama de la route

La lueur d’une nouvelle aurore est loin

Les pas sont lents sur ce chemin boueux

Les semelles des chaussures en sont alourdies

Par l’accumulation au fil de la randonnée.

La vie n’est pas gaie

Mais la tristesse n’y a pas plus de place

Hormis qu’elle est plus dure en ses ressentis

Elle traîne son bagage sur l’échine

Elle damne son lot égalitaire

A la gaieté des jours passés.

Pourtant, en y regardant de plus près,

C’est la neutralité qui semble être majoritaire

Neutralité au regard inégalitaire

Avec le sourire semé au long des jours

Ce matin, le soleil se lèvera sans moi.

Pourtant j’écris ces mots dans sa brillante chaleur

D’une fin d’été, saison qui l’a peu été !

Petit à petit, ici ou là, s’ouvre les quinquets

De commerces divers et variés, des écoles afin d’être

Prêtent pour accueillir les chérubins de tous les âges.

Le monde n’a toujours pas trouvé le chemin des sages

Je ne parle pas de Gaïa, qui se venge des hommes par ses soubresauts

Mais justement des Hommes qui s’évertuent à semer

La terreur entre eux et à prendre un plaisir sadique

À détruire son environnement au nom du Veau d’or

Amasser des richesses à n’en savoir que faire

Pour quelques-uns, au détriment des peuples qu’ils affament

De la planète qu’ils assassinent.

Demain, quand il n’y aura plus rien !

Que feront-ils de cette richesse inutile,

Ils la mangeront pour espérer survivre !

Mais en peu de temps, ils finiront comme

Le reste du monde en pourritures fossilisées

Ce matin, le soleil se lèvera sans moi !

B.Cauvin©27/08/2021

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Malheureusement le pouvoir et l'argent mènent les hommes à leur perte.
Répondre
M
Tellement vrai...
Répondre