Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Covix et son univers

Poésie, photos, musiques et partage

En attendant la fin du monde... 8-52

 

 

Vole jusqu’au soleil
Avec le chant des tourterelles
Tourterelles sacrées dans l’âme du ciel
Dépasse-toi, élève-toi, sans briser, brûler tes ailes.
Ailes qui t’emporteront au-delà des cimes montagneuses
Pour que rayonnent toutes les années heureuses
Va, vivre loin de ton ombre
Et ne regarde pas en arrière
Le passé entraine l’âme vers le sombre
La route devant toi est ta lumière
Que tes pas glissent sur l’onde bleu-vert à l’écume de la vie
Ivresse des jours heureux avec mille parfums fleuris
Bois chaque goutte de la sève que donne l’arbre de la vie
Butine, comme l’abeille, l’amour dans ses perles à l’envi
Donner, recevoir les feuilles de l’amour à l’infini
Chanter, de l’aube au crépuscule, l’hymne des saisons
Jouir, dans le noir de la nuit, des corps dans la déraison…
Emportés sur les flots dans des terres inconnues
Enrobé de pétales et de saveurs, composition symphonique continue
Éclats d’atome de l’univers en fusion, pulsion des âmes vagabondes
Grève éternelle du temps, dévoré par l’ogre Cronos,
Son oubli hors des frontières d’Abydos…
Où le voyage dans l’interstellaire abonde
Nuage galactique sur la centrifugeuse du trou noir vers un autre monde
Particules régénérées que l’aube inonde…
B.Cauvin@05/07/2021

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
J'aime beaucoup cette injonction à se dépasser et profiter de tous ces joyaux de vie .
Répondre
M
Quel joli poème.
Répondre