Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Covix et son univers

Poésie, photos, musiques et partage

Mardi poésie... 19-52

 

 

 Je garde le souvenir de Lady Marianne  en ce mardi poésie.
Continuons le défi, Lady reste avec nous.

 

 

Un poème qu'on aime, quelques mots si l'on veut.

 

 " Le temps passe et nous laisse des traces d'immobilisme!
 Il m'a laissé dans l'attentisme.
 D'une lueur venue éclairer l'horizon, 
 La folle aventure des mots que nous écrivons.
   Pour ce défi, donc, plonger dans les lueurs des mots de la poésie est comme la vérité au fond du puits, mais il arrive que le seau remonte son lot."
B.Cauvin
 "On ne peut évoquer Lyon, sans penser à la Belle Cordière,
Louise Labé, poétesse dont l'amour en est fier."

 

PERDITION
Nous frapperons l'air de nos têtes cuirassées
nous frapperons le soleil de nos paumes grandes ouvertes
nous frapperons le sol du pied nu de nos voix
les fleurs mâles dormiront aux critiques des miroirs
et l'armure même des trilobites
s'abaissera dans le demi-jour de toujours
sur des gorges tendres gonflées de mines de lait
et ne franchirons-nous pas le porche
le porche des perditions?
un vigoureux chemin aux veineuses jaunissures tiède
où bondissent les buffles des colères insoumises court
avalant la bride des tornades mûres
aux balisiers des riches crépuscules.

 

Aimé Césaire   

Les Arles miraculeuses... ICI.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

missfujii. 15/05/2021 08:43

Un beau partage d'un grand poète

Martine Martin 11/05/2021 19:32

Un grand poète, mais curieusement je n'accroche pas à ce poème. Bises