Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Covix et son univers

Poésie, photos, musiques et partage

Mardi poésie... 16-52

 

 

 Je garde le souvenir de Lady Marianne  en ce mardi poésie.
Continuons le défi, Lady reste avec nous.

 

 

Un poème qu'on aime, quelques mots si l'on veut.

 

 " Le temps passe et nous laisse des traces d'immobilisme!
 Il m'a laissé dans l'attentisme.
 D'une lueur venue éclairer l'horizon, 
 La folle aventure des mots que nous écrivons.
   Pour ce défi, donc, plonger dans les lueurs des mots de la poésie est comme la vérité au fond du puits, mais il arrive que le seau remonte son lot."
B.Cauvin
 "Derrière nous le soltiste d'hiver,

les nuits vont se consumer

comme la bûche dans la cheminée,

avec le temps qui passe,

elle devient de moins en moins imposante..."

 

Bourdon, je t'envie,
comme tu promènes,
noire fantaisie,
ta miette de vie dans les compliqués
chemins de l'été!
 
Cependant que moi
je peine, je traîne
un araire lourd
au fond de moi-même
 
dans l'étroit labour,
un pas pour la haine,
un pas pour l'amour.
 
Le soleil me noie,
l'été me fait peur,
bourdonnante joie,
va bouffer les fleurs.

 

Le monde absent.
Henri Thomas    

Pour en connaître plus... ICI.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

colettedc 21/04/2021 01:09

Un joli choix !
Bonne journée,
Bises♥

Vivranans 20/04/2021 10:20

Salut Bernard...

Un poème de Roberto Masili qui parle aussi en quelque sorte de Bourdon... mais à propos d'une guitare... Juste le début:
"Hier ma guitare...

Hier encore, tu jouais comme il faut,

Accordée a mon cœur, tu partageais mes mots.
De tes accords vivants, tes plaintes nostalgiques,
Tu étais avec moi, et nous étions musique…
Mais mon amie ce soir, tu ne pourras chanter,
Je t’ai ôté la vie sans pourtant te tuer,
Je t’enlève tes cordes, aujourd’hui fatiguées
Faute que trop souvent, je t’ai sollicitée.

[...] la suite ici: https://vivranans.info/2021/03/le-desir-ma-guitare.html

C@t... alain le sténanais

Martine Martin 20/04/2021 05:00

Insolite je ne sais pas parce que quand on a le bourdon quoi de plus logique de vouloir ressembler à un bourdon.

Martine Martin 20/04/2021 04:59

Insolite poème que j'aime beaucoup et dont je ne connaissais pas l'auteur. Bises